Cénarius au tapis, 6/7 MM !

C’est avec énormément d’envie que nous sommes donc venu à bout de ce premier « MUR » depuis la sortie de Légion. Il n’aura fallu au final que deux soirées de trys […]

C’est avec énormément d’envie que nous sommes donc venu à bout de ce premier « MUR » depuis la sortie de Légion. Il n’aura fallu au final que deux soirées de trys et demi (~70) pour mettre Cénarius au tapis. Ce succès est à la hauteur de nos efforts et de notre enthousiasme. Nous sommes toutefois conscients que sans le récent upgrade des objets légendaires, nous aurions mis certainement deux semaines de plus (comme toutes les guildes qui le tuent en ce moment) pour passer le Boss en P2 en mode bourrin ! L’évolution au fil des tentatives a été excellente, peu importe le rôle. Cette performance nous ouvre le passage vers Xavius, dont le kill devrait couronner cette magnifique semaine, qui avait bien débutée, avec un clean 5/7 Mythique en 1h30.

Encore FÉLICITATIONS !

<img  » target= »_blank »/>Screenshot
___________________________________________________________________________________________________________________

Je profite du retard sur les news pour faire un récap rapide de ce progress.

1st timer : 7/7 NM et 6/7 HM (nous n’avons pas eu le temps d’aller sur Xavius HM si on ne prend pas en compte les quelques pulls à 13, « trop chaud à 13, on reviendra ! »).

2ième timer : re-clean du NM, 7/7 HM (Xavius meurt en quelques try à peine), début du progress MM (« Nythendra pique un peu ! »).

3ième timer : 7/7 NM, 7/7 HM, 1/7 MM, Nythendra MM succombe à nos essais acharnés (~45 trys), début des trys sur Renferal.

4ième timer : 7/7 NM, 7/7 HM, 2/7 MM, Renferal est au tapis (~35 trys), début des hostilités sur les Dragons (et pas Ursoc, car on sait qu’on est un peu juste).

5ième timer : on est désormais capables de faire 7/7 HM et 2/7 MM le mercredi (confirmation rapide de Renferal), on part sur Ursoc parce qu’il parait plus simple que les Dragons, une soirée et demi de try pour en venir à bout (~30 trys), ce qui nous donne l’occasion de retenter les Dragons pour adapter une idée stratégique (« on y est presque ! »).

6ième timer : 1/7 MM, puis on opte pour les Dragons et pas la soirée loot (« on sait que les Dragons n’est qu’une histoire d’organisation et de survie, mais il manque un petit quelque chose »), on se change alors les idées et on part confirmer Ursoc et Renferal, les Dragons succomberont le lendemain (~55 trys).

7ième timer : on clean le HM et 3/7 MM le premier soir (« le stuff, ça aide ! »), « Il’Gynoth, on arrive ! » (grosse claque dans la tronche, « il risque d’être coriace lui… »), la seconde soirée de try est également un échec cuisant. On aura jamais trouvé le temps pour retourner sur les Dragons pour les confirmer.

8ième timer : 4/7 MM (confirmation des Dragons en 4 trys), Il’Gynoth tombe sur notre dernière soirée (~60 trys), on part alors sur le HM pour se détendre un peu, le Jugement des Valeureux est sorti, on y va alors un peu la fleur au fusil le lundi (soirée optionnel flexible avec une poignée de joueurs), on tombe Odyn (« très sympa ! ») et Guarm en HM (« il sert à rien lui! »).

9ième timer : 4/7 MM et 2/3 HM dès le premier soir, Il’Gynoth est confirmé au lendemain en 5 trys à peine (belle performance), nous partons sur Cénarius pour l’heure de la fessée (« Aie ! »), le dernier soir de raid permettra de mettre en place la stratégie souhaitée et l’évolution des trys est surprenante (on voit beaucoup de pop P2, mais on call wipe parce qu’on prend la vague 3, « il ne manque pas grand chose ! »).

10ième timer : on aligne un joli 5/7 MM en 1h30 (Il’Gynoth en 1 seul pull) et 2/3 HM, on part gonflés à bloc sur Cénarius, on en vient à bout (~70 try), on est proche de clean le Cauchemar d’Émeraude en mode mythique !

___________________________________________________________________________________________________________________

Le recrutement est toujours ouvert pour un excellent Prêtre Sacré ou Moine Tisse-brume.